Salarié.e.s

Exigez une épargne salariale au service du climat.

En 2022, l’épargne salariale représente en France 158,6 milliards d’euros. 85% de cette épargne est concentrée dans les mains de 5 gestionnaires d’actifs : Amundi, Natixis IM, Crédit Mutuel AM, Axa IM et BNP Paribas AM.  

Découvrez leurs impacts et passez à l’action afin que votre épargne ne contribue plus au réchauffement de la planète.

Changer de banque épargne salariale

Salarié.e.s

Exigez une épargne salariale au service du le climat.

En 2022, l’épargne salariale représente en France 158,6 milliards d’euros. 85% de cette épargne est concentrée dans les mains de 5 gestionnaires d’actifs : Amundi, Natixis IM, Crédit Mutuel AM, Axa IM et BNP Paribas AM.

Découvrez leurs impacts et passez à l’action afin que votre épargne ne contribue plus au réchauffement de la planète.

Découvrir les pratiques des 5 plus gros gestionnaires de l’épargne salariale 




Amundi aggrave le chaos climatique !

Avec plus de 15 milliards d’euros d’actifs investis dans des entreprises développant de nouveaux projets fossiles en septembre 2022, Amundi, gestionnaire d’actif et filiale du Crédit Agricole, aggrave le chaos climatique.

Malgré son engagement à travers la Net Zero Asset Managers Initiative à participer à l’objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C, les politiques d’investissement d’Amundi rentrent toujours en contradiction avec les recommandations du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) et de l’AIE (Agence internationale de l’énergie).

En effet, malgré l’existence d’une politique dédiée au charbon, Amundi continue d’investir dans des développeurs de charbon, notamment car les mesures prévues ne sont pas appliquées à une partie croissante des actifs (gérés de manière “passive”). De plus, Amundi continue de réaliser de nouveaux investissements sans condition dans des développeurs de pétrole et de gaz.

C’est par exemple le cas pour Total Energies. Alors qu’Amundi est le 1er actionnaire du groupe et qu’il pourrait user de son influence pour le contraindre à réellement s’engager pour le climat, il a voté POUR son faux plan climat qui autorise le déploiement de nouvelles bombes climatiques. Pourtant Total Energies est le premier développeur de projets pétroliers et gaziers européen. Le projet EACOP en est un exemple, il sera le plus long oléoduc chauffé au monde et a déjà de lourdes conséquences écologiques et humaines.

Amundi

Natixis IM aggrave le chaos climatique !

Avec plus de 7 milliards d’euros d’actifs investis dans des entreprises développant de nouveaux projets fossiles en septembre 2022, Natixis IM, gestionnaire d’actif et filiale du groupe BPCE, aggrave le chaos climatique.

Les politiques d’investissement de Natixis IM rentrent toujours en contradiction avec les recommandations du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) et de l’AIE (Agence internationale de l’énergie) afin de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C.

Natixis IM n’a ni de politique charbon ni de politique pétrole et gaz qui s’applique à l’ensemble de ses affiliés. Cela explique, à l’image d’Ostrum et de Loomis, que ses affiliés aient des politiques très inégales. Contrairement à Ostrum, Loomis, un des affiliés du groupe gérant près de la moitié de ses actifs, réalise toujours de nouveaux investissements sans condition dans des développeurs du charbon. Même constat cette fois pour les deux affiliés concernant les investissements dans des développeurs de pétrole ou de gaz.

Loomis fait notamment partie des soutiens financiers à la multinationale Adani, actif dans la production d’électricité à partir de charbon et impliqué dans une affaire de corruption et de blanchiment d'argent à grande échelle mis en lumière par le travail de l’initiative Toxic Bonds.

NIM

Crédit Mutuel AM aggrave le chaos climatique

Avec plus de 11 millions d’euros d’actifs investis dans des entreprises développant de nouveaux projets fossiles en septembre 2022, Crédit Mutuel AM, gestionnaire d’actif et filiale du groupe Crédit Mutuel Alliance Fédérale, bien que moins exposé que ses concurrents, aggrave le chaos climatique.

Malgré l'engagement du groupe Crédit Mutuel Alliance Fédérale à travers le Glasgow Financial Alliance for Net Zero (GFANZ) à participer à l’objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C, les politiques d’investissement de Crédit Mutuel AM rentrent toujours en contradiction avec les recommandations du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) et de l’AIE (Agence internationale de l’énergie).

Si Crédit Mutuel AM parvient, grâce à une politique charbon robuste, à mettre fin à ses soutiens financiers aux développeurs de charbon, le gestionnaire d’actif réalise toujours et sans condition de nouveaux investissements dans des développeurs de pétrole ou de gaz.

Néanmoins, le groupe Crédit Mutuel AM en s’opposant en 2022 au plan climat de Total Energies, use de son influence pour contraindre le développeur à s’engager réellement pour la transition énergétique. En effet, Total Energies est le premier développeur de projets pétroliers et gaziers européens. C’est le cas du projet EACOP qui sera le plus long oléoduc chauffé au monde et qui a déjà de lourdes conséquences écologiques et humaines. Reste à savoir si le groupe réaffirmera son engagement en 2023 lors des assemblées générales pour l’ensemble des développeurs qu’il a toujours en portefeuille.

CMAM

AXA IM aggrave le chaos climatique !

Avec plus de 1 milliard d’euros d’actifs investis dans des entreprises développant de nouveaux projets fossiles en septembre 2022, AXA IM gestionnaire d’actif et filiale du groupe AXA, aggrave le chaos climatique.

Malgré son engagement à travers le Net Zero Asset Managers Initiative à participer à l’objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C, les politiques d’investissement de AXA IM rentrent toujours en contradiction avec les recommandations du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) et de l’AIE (Agence internationale de l’énergie).

Si AXA lM parvient, grâce à une politique charbon robuste, à mettre fin à ses soutiens financiers aux développeurs de charbon, le gestionnaire d’actif réalise toujours et sans condition de nouveaux investissements dans des développeurs de pétrole ou de gaz.

C’est par exemple le cas pour Total Energies. Alors qu’AXA IM pourrait user de son influence pour le contraindre à réellement s’engager pour la transition énergétique, il a voté POUR le plan climat du développeur. Pourtant Total Energies est un des plus grands développeurs de nouveaux projets pétrolier et gazier. C’est le cas du projet EACOP qui sera le plus long oléoduc chauffé au monde et qui a déjà de lourdes conséquences écologiques et humaines.

Axa

BNP Paribas AM aggrave le chaos climatique !

Avec plus de 2,5 milliards d’euros d’actifs investis dans des entreprises développant de nouveaux projets fossiles en septembre 2022, BNP Paribas AM, gestionnaire d’actif et filiale du groupe BNP Paribas, aggrave le chaos climatique.

Malgré son engagement à travers le Net Zero Asset Managers Initiative à participer à l’objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C, la politique d’investissement de BNP Paribas AM rentre toujours en contradiction avec les recommandations du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) et de l’AIE (Agence internationale de l’énergie).

En effet, malgré l’existence d’une politique dédiée, BNP Paribas AM peut encore apporter des soutiens financiers à certaines entreprises impliquées dans la construction de nouvelles centrales à charbon. De plus, BNP Paribas continue de réaliser sans condition de nouveaux investissements dans des développeurs de pétrole et de gaz.

C’est par exemple le cas pour Total Energies. Alors que BNP Paribas AM pourrait user de son influence pour le contraindre à réellement s’engager pour la transition énergétique, il a voté POUR le plan climat du développeur. Pourtant Total Energies est un des plus grands développeurs de nouveaux projets pétroliers et gaziers C’est le cas du projet EACOP qui sera le plus long oléoduc chauffé au monde et qui a déjà de lourdes conséquences écologiques et humaines.

BNPPAM



Amundi aggrave le chaos climatique !

Avec plus de 15 milliards d’euros d’actifs investis dans des entreprises développant de nouveaux projets fossiles en septembre 2022, Amundi, gestionnaire d’actif et filiale du Crédit Agricole, aggrave le chaos climatique.

Malgré son engagement à travers la Net Zero Asset Managers Initiative à participer à l’objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C, les politiques d’investissement d’Amundi rentrent toujours en contradiction avec les recommandations du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) et de l’AIE (Agence internationale de l’énergie).

En effet, malgré l’existence d’une politique dédiée au charbon, Amundi continue d’investir dans des développeurs de charbon, notamment car les mesures prévues ne sont pas appliquées à une partie croissante des actifs (gérés de manière “passive”). De plus, Amundi continue de réaliser de nouveaux investissements sans condition dans des développeurs de pétrole et de gaz.

C’est par exemple le cas pour Total Energies. Alors qu’Amundi est le 1er actionnaire du groupe et qu’il pourrait user de son influence pour le contraindre à réellement s’engager pour le climat, il a voté POUR son faux plan climat qui autorise le déploiement de nouvelles bombes climatiques. Pourtant Total Energies est le premier développeur de projets pétroliers et gaziers européen. Le projet EACOP en est un exemple, il sera le plus long oléoduc chauffé au monde et a déjà de lourdes conséquences écologiques et humaines.

Amundi

Natixis IM aggrave le chaos climatique !

Avec plus de 7 milliards d’euros d’actifs investis dans des entreprises développant de nouveaux projets fossiles en septembre 2022, Natixis IM, gestionnaire d’actif et filiale du groupe BPCE, aggrave le chaos climatique.

Les politiques d’investissement de Natixis IM rentrent toujours en contradiction avec les recommandations du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) et de l’AIE (Agence internationale de l’énergie) afin de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C.

Natixis IM n’a ni de politique charbon ni de politique pétrole et gaz qui s’applique à l’ensemble de ses affiliés. Cela explique, à l’image d’Ostrum et de Loomis, que ses affiliés aient des politiques très inégales. Contrairement à Ostrum, Loomis, un des affiliés du groupe gérant près de la moitié de ses actifs, réalise toujours de nouveaux investissements sans condition dans des développeurs du charbon. Même constat cette fois pour les deux affiliés concernant les investissements dans des développeurs de pétrole ou de gaz.

Loomis fait notamment partie des soutiens financiers à la multinationale Adani, actif dans la production d’électricité à partir de charbon et impliqué dans une affaire de corruption et de blanchiment d'argent à grande échelle mis en lumière par le travail de l’initiative Toxic Bonds.

NIM

Crédit Mutuel AM aggrave le chaos climatique

Avec plus de 11 millions d’euros d’actifs investis dans des entreprises développant de nouveaux projets fossiles en septembre 2022, Crédit Mutuel AM, gestionnaire d’actif et filiale du groupe Crédit Mutuel Alliance Fédérale, bien que moins exposé que ses concurrents, aggrave le chaos climatique.

Malgré l'engagement du groupe Crédit Mutuel Alliance Fédérale à travers le Glasgow Financial Alliance for Net Zero (GFANZ) à participer à l’objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C, les politiques d’investissement de Crédit Mutuel AM rentrent toujours en contradiction avec les recommandations du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) et de l’AIE (Agence internationale de l’énergie).

Si Crédit Mutuel AM parvient, grâce à une politique charbon robuste, à mettre fin à ses soutiens financiers aux développeurs de charbon, le gestionnaire d’actif réalise toujours et sans condition de nouveaux investissements dans des développeurs de pétrole ou de gaz.

Néanmoins, le groupe Crédit Mutuel AM en s’opposant en 2022 au plan climat de Total Energies, use de son influence pour contraindre le développeur à s’engager réellement pour la transition énergétique. En effet, Total Energies est le premier développeur de projets pétroliers et gaziers européens. C’est le cas du projet EACOP qui sera le plus long oléoduc chauffé au monde et qui a déjà de lourdes conséquences écologiques et humaines. Reste à savoir si le groupe réaffirmera son engagement en 2023 lors des assemblées générales pour l’ensemble des développeurs qu’il a toujours en portefeuille.

CMAM

AXA IM aggrave le chaos climatique !

Avec plus de 1 milliard d’euros d’actifs investis dans des entreprises développant de nouveaux projets fossiles en septembre 2022, AXA IM gestionnaire d’actif et filiale du groupe AXA, aggrave le chaos climatique.

Malgré son engagement à travers le Net Zero Asset Managers Initiative à participer à l’objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C, les politiques d’investissement de AXA IM rentrent toujours en contradiction avec les recommandations du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) et de l’AIE (Agence internationale de l’énergie).

Si AXA lM parvient, grâce à une politique charbon robuste, à mettre fin à ses soutiens financiers aux développeurs de charbon, le gestionnaire d’actif réalise toujours et sans condition de nouveaux investissements dans des développeurs de pétrole ou de gaz.

C’est par exemple le cas pour Total Energies. Alors qu’AXA IM pourrait user de son influence pour le contraindre à réellement s’engager pour la transition énergétique, il a voté POUR le plan climat du développeur. Pourtant Total Energies est un des plus grands développeurs de nouveaux projets pétrolier et gazier. C’est le cas du projet EACOP qui sera le plus long oléoduc chauffé au monde et qui a déjà de lourdes conséquences écologiques et humaines.

Axa

BNP Paribas AM aggrave le chaos climatique !

Avec plus de 2,5 milliards d’euros d’actifs investis dans des entreprises développant de nouveaux projets fossiles en septembre 2022, BNP Paribas AM, gestionnaire d’actif et filiale du groupe BNP Paribas, aggrave le chaos climatique.

Malgré son engagement à travers le Net Zero Asset Managers Initiative à participer à l’objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C, la politique d’investissement de BNP Paribas AM rentre toujours en contradiction avec les recommandations du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) et de l’AIE (Agence internationale de l’énergie).

En effet, malgré l’existence d’une politique dédiée, BNP Paribas AM peut encore apporter des soutiens financiers à certaines entreprises impliquées dans la construction de nouvelles centrales à charbon. De plus, BNP Paribas continue de réaliser sans condition de nouveaux investissements dans des développeurs de pétrole et de gaz.

C’est par exemple le cas pour Total Energies. Alors que BNP Paribas AM pourrait user de son influence pour le contraindre à réellement s’engager pour la transition énergétique, il a voté POUR le plan climat du développeur. Pourtant Total Energies est un des plus grands développeurs de nouveaux projets pétroliers et gaziers C’est le cas du projet EACOP qui sera le plus long oléoduc chauffé au monde et qui a déjà de lourdes conséquences écologiques et humaines.

BNPPAM

Faire du climat un critère central de votre épargne salariale

Reclaim Finance, en collaboration avec Les Collectifs, Printemps Ecologique, Pour un Réveil Ecologique, Mouvement Impact France et le CJD, sont à l’initiative d’un manifeste interpellant les gestionnaires d’actifs afin qu’ils flèchent l’épargne salariale vers des supports responsables.

Salarié.e.s, chef.fe.s d’entreprise : découvrez le manifeste et reprenez en main votre épargne salariale pour la mettre au service du climat 

Voir le manifeste
Manifeste pour une épargne salariale au service du climat

Pour aller plus loin

Idée

71% des fonds d’épargne salariale, analysés par RIFT, investissent dans des entreprises qui développent de nouveaux projets dans le pétrole et dans le gaz. Vous souhaitez savoir ce qui se cache derrière le vôtre. Rendez-vous sur leur application !  

Découvrir Rift
Courrier

Chef.fe.s d’entreprise, salarié.e.s, nous sommes là pour vous accompagner.

Contactez-nous
Question

Pour en savoir plus sur l’épargne salariale,consultez notre FAQ dédiée.

Voir la FAQ